Formation sur la méthode Rise du 01 au 05/11/2015

Dans le cadre du partenariat ITELV et DANONE, notamment le projet H’libDzair, une mission a été effectuée du 01 /11/2015 au 05/11/2015 pour assister à une formation sur un outil de travail logiciel RISE animée par un expert suisse.

Une exploitation agricole est dite durable si elle est suffisamment rentable, que son mode de production préserve l’environnement et qu’elle procure de bonnes conditions de vie à tous ses collaborateurs. Avec RISE (ResponseInducingSustainability Evaluation), la HAFL (haute école des sciences agronomique forestière et alimentaire) dispose d’une méthode de vulgarisation et de formation agricole qui permet de mesurer et d’optimiser, avec les agriculteurs concernés, la durabilité des exploitations.

DEROULEMENT DE LA MISSION

RISE est un outil informatique développé à la HALF pour évaluer la durabilité des exploitations agricoles de manière globale sur la base de dix indicateurs. Cette méthode tient compte des aspects écologiques, économiques et sociaux. La principale source de données consiste en un entretien avec le responsable de l’exploitation.

Les informations recueillies sont ensuite analysées et présentées dans un graphique en polygone. Elles servent de base pour le feed-back. A partir de là, les conseillers RISE indiquent quel est le potentiel de l’exploitation en matière de rentabilité, d’environnement et de responsabilité sociale, et proposent des mesures concrètes.

RISE est complémentaire des méthodes de contrôle et de certification existantes. Il ne s’agit pas seulement d’un outil permettant de poser un diagnostic, mais aussi d’un instrument de suivi grâce auquel il est possible de visualiser les tendances et les développementsau sein dechaque exploitation ou dansdes régions entières.

Pour, nous permettre de bien se familiariser et de bien comprendre le fonctionnement de cet outil,des visites au niveau de quatre exploitations ont été réalisé.

Après la saisie des données, la navigationdans les questionnaires et après analyse des résultats, on obtient un polygone à partir duquel on peut en tirer des conclusions sur la durabilité de l’exploitation.