Missions et prérogatives de l'ITELV

 L'institution prend son origine dans l'ancien CNRZ (Centre National de Recherche en Zootechnie).

En 1976, avec la reconversion des nombreux programmes de développement de la FAO en instituts de développement, furent crées les deux instituts, à la base aujourd'hui, de l'existence de l'Institut Technique des Elevages par abréviation ITELV.
En 1987, la mission de développement qui incombait aux instituts (IDEB et IDPE) a évolué vers des missions purement techniques et scientifiques, d'où leurs reconversions pour devenir ITEBO et ITPE.
En 1999, les deux instituts précédemment cités ont été regroupés en une seule entité dénommée Institut Technique des Elevages (ITELV).
 
1- La trame réglementaire et légale.
L'institut technique des élevages est un établissement à caractère administratif à vocation scientifique et technique régi par les dispositions des textes suivants :
- Décret 87/235 du 03 novembre 1987 portant statut type des instituts techniques de l'agriculture
- Décret N° 93/305 du 08/12/1993 modifiant et complétant le décret 87/235.
- Décret 99/42 du 13 février 1999 portant regroupement de deux instituts : Institut technique des petits élevages (ITPE) et Institut technique de l'élevage ovins et bovin (ITEBO).
- Arrêté interministériel du 02 mai 2001 portant organisation interne de l'ITELV
- Arrêté interministériel N° 001/B du 08/01/2003 complétant et modifiant Arrêté interministériel du 30 juin 2001 portant classification des postes supérieurs de l'ITELV.
- Arrêté interministériel N° 1670 de la 06/12/2006 portant désignation des membres du conseil d'orientation de l'ITELV.
 
 
2 - Mandat national de l'ITELV conformément aux dispositions réglementaires.
 
Conformément aux dispositions du Décret N° 93/305 du 08/12/1993 modifiant et complétant le décret 87/235 les missions globales de l'ITELV s'articulent autour de :
- La mise en œuvre des programmes nationaux d'appui au développement agricole et à la profession.
- La production d'un matériel biologique animal et végétal performant.
 
L'ITELV est chargé notamment, à l'instar de l'ensemble des instituts techniques,
- d'identifier, d'élaborer et de proposer les programmes techniques d'appui au développement
- d'assurer le transfert des acquis de la recherche en milieu producteur.
- d'assurer l'exécution des programmes arrêtés.
- de contribuer à la réalisation des actions arrêtées en matière de contrôle et d'agréage conformément à la réglementation en vigueur
 
Dans son domaine spécifique l'ITELV développe un mandat national centré sur :
- la promotion des techniques d'élevage
- la valorisation des produits de l'élevage
- la mise en place des schémas de sélection et de croissement pour l'amélioration génétique des espèces animales existantes en Algérie (gros et petits élevages ).
- Le développement des systèmes alimentaires et fourragers
- La mise en place de modèles de contrôle des performances zootechniques.
- La prise en charge du mandat national s'effectue à travers un plan d'activités développées dans le cadre d'une organisation précise.
 
3- Les activités de l'Institut technique des élevages.
Les activités de l'ITELV se développent autour de 5 axes fondamentaux.
 
Formation, vulgarisation et appui aux producteurs
- Formation et perfectionnement au profit des acteurs institutionnels, des producteurs et des organisations professionnelles.
- Le conseil aux entreprises et exploitations agricoles.
 
L'expérimentation
- Testage et évaluation des dispositifs techniques de production.
- Testage et des ressources biologiques et des intrants.
 
 
Alimentation et nutrition
- Evaluation des systèmes alimentaires.
- Valorisation et connaissances produits et sous produits locaux.
 
 
Amélioration génétique et reproduction.
- Connaissance, évaluation et recensement des populations animales locales.
- Amélioration des performances reproductives des espèces animales.
- Multiplication et diffusion des taxons locaux.
- Conservation et préservation des ressources génétiques animales locales.
 
 
Etudes, enquêtes et analyses économiques
- Evaluation des politiques et des programmes de développement mis en œuvre.
- Evaluation économique des procédés et des itinéraires techniques développés
- Analyse et suivi des marchés des produits animaux.
- Analyse-diagnostic du fonctionnement et des performances des filières animales.
- Evaluation des performances techniques et économiques des élevages.