Note conjoncture OFAAL 4 trimestre 2018

Tendances des prix des produits avicoles durant le quatrième trimestre 2018.

  • Une baisse des prix du poulet de chair aux différents stades, de la production au détail , principalement durant le mois de décembre 2018.
  • Une baisse des prix due à une disponibilité importante de ce produit sur les marchés (la loi de l’offre et la     demande). Malgré la hausse des prix du poussin et une stabilité relative des prix des aliments, cela n’a pas empêcher et à inciter les petits éleveurs à reprendre l’activité en prévisions des fêtes de fin d’années et la demande enregistrée sur les viandes blanches vu la cherté des viandes rouges et les produits de la mer.
  •   Concernant les œufs de consommation, on a enregistré une hausse des prix  durant ce quatrième trimestre 2018,  aux stades de la production et  du détail.

  •   Au niveau  des intrants biologiques ,  les prix  des poussins « chair » se sont maintenus à des niveaux   élevés, une situation anormale qui dure depuis quelques mois.
  • Par contre au  niveau  des  intrants  alimentaires, on a  enregistré une stabilité  des prix  des aliments avicoles. Il y’a lieu de rappeler, que les dernières mesures prises par les pouvoirs public d’exonérer  la TVA  uniquement sur le maïs  et maintenir celle du soja à 19 % , n’a pas eu un impact  important  sur la baisse  des prix des  aliments. Il aurait été plus logique d’avoir instaurer  une taxe de 9 % pour les deux matières premières au lieu de  0 % et 19 %.

    Prévisions des prix des produits  avicoles pour  le  premier  trimestre  2019.

Viandes blanches Le poulet de chair .

  • D’après les informations recueillies sur le terrain, on s’attend à une disponibilité des viandes blanches (poulets), durant les mois à venir . La baisse des prix du poussin « chair »  enregistrée durant  ce mois janvier 2019 et la stabilité  des prix  des aliments à inciter de nombreux  éleveurs à mettre en place des bandes de poulets.
  • Ainsi, on prévoit une stabilité des prix de la volaille sur les marchés durant ce premier trimestre , les prix ( sortie  poulailler ) varieront entre (190 et 210 DA le Kg  vif), et  au niveau du détail «  poulet vidé » entre 300 et  330 DA  le kg  en moyenne. Ces prix  peuvent accroitre de 10 % à 15 % dans le cas ou la disponibilité n’est  pas    importante  et /ou la demande est importante sur ce produit . Les prix peuvent varier aussi selon les marges   prélevées par les marchands de détail qui n’obéirent à aucune règle économique.

         Les œufs de consommation:

  • Après les réformes enregistrées durant la fin du 4ème trimestre 2018, on assiste  à la mise en place de  nouvelles  bandes de poules pondeuses  durant ce premier trimestre  2019. Actuellement, on constate une baisse de la production des œufs de consommation sur les marchés, d’où cette hausse des prix.
  • Les prix  des  œufs de consommation  enregistrent un raffermissement durant ce premier trimestre 2019 et vont se maintenir à des niveaux stables . On prévoit des prix  sortie  poulailler  qui varieront entre  9,00 et 9,50 DA   l’unité, et au détail entre 12 et 13 DA 

 Pour lire le document complet cliquer sur le lien suivant: OFAAL Note conjoncture 4 Trimestre 2018