Projet de développement de la culture de quinoa chénopodium quinoa wild 1798, en Algérie

L'Itelv a participé à une journée technique  organisée par l’ITDAS de BISKRA, le 16/12/2015 sous le thème "Projet de développement de la culture de quinoa chénopodium quinoa  wild 1798, en Algérie" .

Le  projet s’inscrit dans une perspective de développement d’une nouvelle espèce végétale, adaptée au milieu aride en vue d’assurer la sécurité alimentaire.

Dans ce contexte, le Ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la pêche  a signé un projet de coopération avec la FAO, piloté par Mme Hamana. M. (DFRV- MADRP). 

Site du projet

Institut Technique de Développement de l’Agronomie Saharienne (ITDAS)

FDPS d’El Outaya de Biskra

FDPS Arfiane  d’el oued

Durée de projet : 3 ans

Le quinoa (Chenopodium quinoa) est une plante herbacée annuelle de la famille des Chénopodiacées.

Il est considéré comme une pseudo-céréale, car il ne fait pas partie de la famille des graminées, mais de celle de la betterave et des épinards.

C’est une culture qui résiste  au gel et à la sécheresse que le globe terrestre a connu ces dernières années

La culture tolère une température de  - 4°c, 200 jours de gel, une pluviométrie de 200 mm/an et lutte contre la salinité

Le quinoa est utilisé comme une céréale, sans gluten, riche en protéine (16,2% contre 14% pour le blé). Très riche en acides aminés.

Déroulement de la journée :

Une visite a été effectuée sur le site expérimental d’El Outaya,

L’équipe sur place a présenté l’ensemble des essais menés, en particulier le quinoa.

Les résultats enregistrés sur trois (03) ans donnent un rendement de 10 à 26 Qx/ha avec une consommation d’eau de 2 400 m3/ha.

L’essai en question a montré que cette culture pourrait constituer une alternative aux céréales au vu de sa résistance aux conditions pédo-climatiques de la région (aridité et salinité).

Il a été recommandé de poursuivre les essais de production et de multiplication et d’élargir la collaboration avec d’autres partenaires.